Comment trouver un job étudiant

Sommaire

Vous êtes étudiant et vous souhaitez avoir votre autonomie financière ? Ou vous souhaitez enrichir votre CV tout en gagnant de l'argent ? Dès l'âge de 16 ans, vous pouvez travailler et acquérir des compétences en parallèle de vos études. Il faut souvent s'y prendre à l'avance pour trouver un job étudiant.

Vous saurez avec cette fiche comment trouver un job étudiant.

1. Munissez-vous des bons outils pour trouver un job étudiant

Pour trouver un job étudiant, il est nécessaire d'avoir de bons outils : CV, cartes imprimées et lettre de motivation seront des atouts dans votre recherche.

Rédigez votre CV

Prenez le temps de rédiger votre CV. Même si vous n'avez jamais travaillé, vous avez des éléments, des acquis à présenter. Faire ce travail de mise au point d'un CV va vous permettre ensuite de remplir plus rapidement les rubriques « Emploi » des sites qui proposent des offres.

  • Votre scolarité et vos études : diplômes, domaines d'études. 

Conseil : n'hésitez pas à noter les stages ou les travaux de groupe que vous avez faits, par exemple, un reportage sur les sans-abris, la page Facebook d'une association de quartier…

  • Vos activités extrascolaires :
    • en groupe (chorale…) ou en solitaire (lecture…) ;
    • artistiques (théâtre, guitare, peinture…) ;
    • sportives (natation, équitation, escalade…).

Conseil : précisez le temps passé à l'activité, cela montre votre capacité d'investissement.

  • Les langues que vous parlez, celles dont vous n'avez que les bases.
  • Les voyages que vous avez effectués, dans quelles conditions.
  • Votre connaissance de l'informatique :
    • bureautique, site Web, programmation ;
    • systèmes d'exploitation – Windows Server 2003, Windows XP Pro, Unix, Linux.
  • Indiquez vos expériences professionnelles : petits boulots ou travaux effectués dans le cadre familial et amical.

Exemple de petits boulots effectués : réfection d'une pièce, restauration de meubles, vente sur les marchés avec un ami maraîcher, baby-sitting,

  • Notez quelques qualités qui vous décrivent (persévérant, créatif, attentif, ponctuel, curieux…).
  • Précisez également si vous avez le permis ou quels sont vos moyens de transport.

Bon à savoir : notez tout ce qui peut vous décrire et vous mettre en valeur.

Imprimez vos cartes professionnelles

La carte professionnelle est une sorte de mini-CV, que vous pouvez imprimer en format grande carte de visite (1/4 de page A4).

Elle doit comporter plusieurs éléments :

  • mettez, en haut à droite, vos nom et prénom, ainsi que votre numéro de portable et votre e-mail ;
  • indiquez, en titre, quel est votre objectif, ce que vous recherchez ;

Conseil : vous pouvez avoir plusieurs cartes professionnelles, par type de job recherché.

  • mentionnez vos principaux atouts, en lien avec votre recherche ;
  • faites un résumé de votre CV en 3 phrases ;
  • terminez par une phrase positive du type « je suis créatif, rigoureux… ».

Bon à savoir : cette carte est plus facile à distribuer car moins encombrante qu'un CV. Déposez-la chez les commerçants, le médecin ou au cinéma.

Préparez une lettre de motivation

Rédigez une lettre de motivation en exposant votre souhait de travailler en parallèle de vos études, pour un job d'été ou sur un événement.

Expliquez ce qui vous motive :

  • avoir une activité professionnelle ;
  • accumuler de l'expérience ;
  • payer vos études…

Soyez précis sur vos disponibilités.

2. Explorez toutes les pistes pour trouver un job étudiant

Faites appel à votre réseau pour trouver un petit boulot. En multipliant les pistes, vous augmentez vos chances.

Bon à savoir : il est conseillé d'anticiper et de s'y prendre à l'avance pour prospecter, par exemple dès janvier pour un job d'été.

Faites appel à votre réseau personnel

il y a autour de vous de nombreuses opportunités que vous ne soupçonnez pas toujours.

  • Listez toutes les personnes que vous côtoyez ou avez côtoyées dans différents domaines : études, activités sportives, hobby…
  • Demandez-vous en quoi telle personne peut vous aider dans votre recherche :
    • elle peut avoir besoin elle-même de quelqu'un ;
    • elle peut vous ouvrir son réseau ;
    • elle peut pour mettre en contact avec quelqu'un.
  • Contactez le maximum de personnes et rencontrez-les :
    • donnez-leur votre CV;
    • autorisez-les à distribuer vos cartes professionnelles.

Faites des recherches en direct

Les candidatures spontanées sont également une bonne façon de décrocher un emploi.

  • Inscrivez-vous auprès de la mairie de votre domicile ou celle de la ville où vous souhaitez travailler, voire auprès de plusieurs.

Bon à savoir : les services des mairies recrutent des étudiants pour les vacances, pour des missions ponctuelles portant sur certains événements, ou en interne tout au long de l'année.

  • Postulez directement.
    • Listez les domaines qui recrutent des étudiants et qui vous intéressent (commerçants, grande distribution, agriculture, restauration, tourisme, camping, animation, garde d'enfants, nettoyage, usine…) et faites des listes de contacts.
    • Envoyez des mails, faites du porte-à-porte ou prenez rendez-vous pour déposer votre candidature : un jeune qui prend le temps de se présenter est toujours bien perçu.

Conseil : soignez votre présentation quand vous allez voir un employeur potentiel.

  • Faites-vous un tableau de suivi : notez les lieux où vous avez candidatez, relancez quelque temps après ou à la date que l'employeur vous aura conseillée.

Étudiez les petites annonces

Consultez les sites Internet spécialisés, répondez aux annonces ou déposez votre CV. Voici quelques sites qui proposent des offres d'emploi :

Rapprochez-vous des organismes professionnels

Les conseillers des organismes spécialisés dans l'emploi peuvent vous guider, vous donner des pistes et vous orienter vers des annonces de jobs. N'hésitez pas à les rencontrer !

Déposez votre annonce sur leurs panneaux d'affichage. Consultez aussi les sites :

  • des boîtes d'intérim ;
  • de Pôle emploi ;
  • des CROUS ;
  • du Centre d'information et de documentation jeunesse (CIDJ) ;
  • de la mission locale de votre commune ;
  • des chambres de commerce et de l'industrie (CCI).

Rendez-vous aux forums de l'emploi

Au printemps, de nombreuses villes organisent des forums de jobs d'été. Les employeurs sont sur place.

  • Munissez-vous de votre CV et de vos cartes professionnelles et rendez-vous dans ces forums.
  • Arrivez le plus tôt possible, dès l'ouverture, car les employeurs présents sont pris d'assaut. Vous y retrouverez certainement des personnes que vous avez contactées spontanément: elles apprécieront votre pugnacité à rechercher du travail.

3. Obtenez le statut d'étudiant salarié

Travailler durant toute l'année universitaire, au moins 60 heures par mois ou 120 heures par trimestre, soit un minimum de 10 à 15 heures par semaine, vous permet d'obtenir le statut d'étudiant salarié.

Cela vous donne certains droits.

Selon les universités :

  • vous pouvez être dispensé de certains cours obligatoires (TD et TP) ;
  • vous êtes prioritaire pour les aménagements d'horaires ;
  • vous  pouvez avoir un régime d'études ;
  • vous pouvez bénéficier d'un traitement spécifique lors des examens.

Pour obtenir ce statut, renseignez-vous auprès du secrétariat administratif de votre établissement. Vous aurez de plus amples informations sur les régimes spéciaux d'études proposés aux étudiants salariés.

  • Informez l'établissement de vos contraintes professionnelles afin que votre statut puisse être mis en place avec des aménagements éventuels de cours.
  • Fournissez les documents justificatifs : copie du contrat de travail, bulletins de salaire, attestation d'employeur…
  • Envoyez la copie de votre contrat de travail à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) dont dépend votre activité.

Bon à savoir : la loi égalité et citoyenneté de janvier 2017 généralise à tous les établissements d'enseignement supérieur la mise en place d'un dispositif de reconnaissance de l'engagement étudiant. À compter de la rentrée universitaire 2017/2018, tous les établissements d'enseignement supérieur devront mettre en place un dispositif de reconnaissance des compétences et aptitudes acquises notamment dans le cadre d'une activité professionnelle (crédits ECTS, dispense de certains enseignements, aménagement d'études, etc.).

4. Recevez une rémunération après avoir trouvé un job étudiant

Un job d'étudiant est un vrai travail, vous avez donc droit à un salaire. Votre salaire doit être au minimum équivalent au SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance).

Déclarez vos impôts, deux possibilités :

  • Vos parents peuvent vous garder rattaché à leur foyer fiscal : intégrez vos revenus dans leur propre déclaration.
  • Faites votre déclaration indépendamment de celle de vos parents.

Selon votre âge, la somme à déclarer varie :

  • Vous avez moins de 26 ans, déclarez :
    • soit la fraction des salaires qui dépasse 3 fois le montant mensuel du SMIC (4 373 € en 2016),
    • soit l'intégralité des salaires perçus.
  • Vous avez 26 ans et plus : déclarez la totalité de vos revenus.

Sous certaines conditions, vous pouvez percevoir la prime d'activité.

Ces pros peuvent vous aider